Invités (2012)

Invités spéciaux

Patricia Legrand et Léa Gabriele

Cette année, nous aurons l’honneur de recevoir deux femmes qui ont marqué l’enfance de bien d’entre nous! Elles viennent tout droit de France et elles ont personifié les voix françaises de Sakura et Tiffany (Tomoyo) dans Sakura, chasseuse de cartes : Patricia Legrand et Léa Gabriele!

Site web de Patricia Legrand
Wikipedia : Patricia Legrand | Léa Gabriele

Pierre Nadeau
forgeron

Originaire de Montréal, Pierre Nadeau suit un parcours diversifié dans les domaines de la photographie et de la gestion. C’est en 2002 qu’il s’aventure au Japon une première fois afin de vivre l’expérience de cette culture. Un séjour prévu de quelques mois se transforme en résidence: Pierre revient au Québec en juillet 2011 avec un bagage riche et une intention claire. Après avoir découvert la forge d’arme traditionnelle le jour de Noël 2002, ce n’est qu’en janvier 2006 qu’il entre en apprentissage auprès d’un jeune forgeron de Wakayama. Cinq années et demie de hauts et de moins hauts ont forgé le parcours du Québécois. Pierre est le seul non-Japonais après le regretté Keith Austin à avoir suivi l’apprentissage. Il ne manque que le passage du test, prévu en 2013, pour être reçu dans la très intime communauté des forgerons de sabre japonais.

En 2011 il revient au Canada pour reprendre la barre des Forges de Montréal, un organisme à but non lucratif voué à préserver le patrimoine forgeron, en partenariat avec son fondateur, Mathieu Collette. Il y installe sa forge et le nouveau haut-fourneau des Forges : la pratique, la recherche et le travail commencent enfin.

SoulSmithing
Plus d’information sur M. Nadeau

Ryoko Nakajima
pâtissière

Ryoko Nakajima a gradué de la prestigieuse école culinaire Tsuji de Tokyo. Elle a fait sa formation en wagashi auprès d’un maître et a voyagé en Europe pour étudier le chocolat, parcourant la France, la Belgique, la Suisse, l’Italie et l’Autriche. Elle a ouvert la première chocolaterie tenue par une femme dans le quartier huppé de Ginza à Tokyo. Les élites du pays deviennent ses clients. Elle a aidé le maître chocolatier Jean-Paul Hévin à ouvrir une succursale de sa chaîne de chocolateries éponymes et a été employée en tant que consultante et conseillère par de nombreux restaurants. Après avoir déménagé au Québec, elle a produit des desserts pour le restaurant Ginko où elle a créé un dessert spécialement pour l’ancienne gouverneure générale Michaelle Jean. Durant les deux dernières années, elle a voyagé à l’extérieur pour développer de nouveaux desserts. Elle a agi comme consultante pour de nombreuses entreprises, des ryokan traditionnelles aux hôtels de luxe. Depuis son retour au Québec à la fin de mars, elle souhaite faire connaître les merveilles des desserts japonais traditionnels aux Québecois.

Maxime Chouinard

Maxime Chouinard étudie les arts martiaux depuis plus de 13 ans, et le kenjutsu (art du sabre) depuis près de 10 ans. Il enseigne à Québec le Toyama Ryu et le Hyoho Niten Ichi Ryu. Sa passion pour les arts martiaux l’a amené à s’intéresser aux sabres traditionnels japonais et leur histoire. Maxime est titulaire d’un baccalauréat en archéologie à l’université Laval et poursuit présentement une maîtrise en Patrimoine Culturel et Muséologie à l’Université Deakin de Melbourne tout en travaillant comme conservateur pour le Centre Morrin à Québec.

Le Club de Kenjutsu de Québec dispense des cours de kenjutsu au centre des loisirs St-Sacrement tous les mardi et jeudi de 20h à 21h30. On y enseigne l’escrime classique (koryu) japonaise ainsi que les principes associés.

Pour l’édition 2012 de Nadeshicon, M. Chouinard est l’organisateur des rassemblements et des démonstrations d’art martiaux qui auront lieux au cours de la fin de semaine.

Les groupes invités sont :

  • Dojo de Beauport
    Aikibudo : Daniel Tabouret
    Tenshin Shoden Katori Shinto Ryu : Maxime Tremblay
    Iaido : Olivier Bordry
    Judo : Patrick Roberge
  • Bujinkan Québec
    Bernard Grégoire
  • Club de Kenjutsu de Québec
    Maxime Chouinard
  • Club de Shinkendo de Québec
    Pascal Landry et Dave Bouillon

Ryunosuke Yamazumi
jongleur

Ryunosuke est un impressionnant jongleur originaire du Japon. C’est dès son plus jeune âge qu’il a trouvé sa voie dans la jonglerie. Ce japonais passionné a une fleurissante carrière de jongleur qui s’est sans cesse renouvelée par des nouveaux succès. Il a gagné une médaille d’argent au Japon Championship Otedama et une médaille d’or au MJF Junior Competition de Tokyo. Fasciné par le cirque, il a également développé son art par des pratiques complémentaires en danse et en théâtre. Ryunosuke est la premier japonais à avoir fréquenté l’École de Cirque de Québec ou il a créé son fameux numéro de jonglerie avec des ballons. D’ailleurs, il a présenté ce numéro sensationnel lors de galas, pour des compagnies de cirques ainsi que dans une foule de festivals. Cet artiste continue de soulever les applaudissements et la satisfaction de tous et chacun en utilisant CINQ gros ballons. Il a également remporté le concours Talents Extremes 2009.

Richard Fournier
poète, écrivain, journaliste, sociologue et haïkist

Depuis 1988, ont paru ses essais, poèmes et nouvelles dans plusieurs revues au Québec ou en France. Il a publié Les Dunes de Tanakra, poèmes (Faye, 1999), Une atmosphère américaine, nouvelles (Carte blanche, 2007). Auteur de contes littéraires, on l’a entendu entre autres au Moulin du portage et à CHOQ-FM, Montréal ; en récital de poésie à Québec Aux oiseaux de passage, au Studio P, au Café Babylone, au Musée de la civilisation, au Bar Sainte-Angèle, à l’Agitée. Prix spécial du jury à l’événement Les obsédés textuels, Printemps des poètes de Québec 2011.

Biographie et bibliographie

Charles-Henri Bouchard

Né à Ste-Anne de Beaupré en 1930, cours classique au séminaire Saint Alphonse, entrée chez les Rédemptoristes en 1950, BA es arts, de l’Université Laval, en 1952, ordination sacerdotale en 1956. Missionnaire au Japon en 1958, MA en sciences religieuses en 1966, de l’Université Saint-Paul, Ottawa. Curé de plusieurs paroisses, directeur de maternelle, membre de la Commission Épiscopale Oecuménique pendant 17 ans, chargé de formation des séminaristes rédemptoristes pendant 8 ans, a écrit quelques articles sur la pastorale. Retour au pays en 2004. depuis ce temps il travaille à la pastorale du sanctuaire de Ste-Anne de Beaupré, et prépare un essai sur la culture de ce pays et la présentation de l’évangile dans un pays bouddhiste.

Bernard Grégoire

Présent dans le domaine des arts martiaux depuis plus de 36 ans, Shihan Bernard Grégoire est 6e dan en karaté Kempo et 15e dan dans le style Bujinkan de Maître Hatsumi. Kung-fu, kali, tai-chi, etc., il s’est entraîné à différents autres arts martiaux. Il va au Japon deux fois par année pour continuer son entraînement sous la supervision de Soke Masaaki Hatsumi.

Enseignant en sûreté industrielle et commerciale au Cegep FX Garneau, Bernard Grégoire est également instructeur senior en Bâton de police, menottage, Points de pression ainsi que dans plusieurs autres disciplines reliées au monde de la sécurité. Il a formé des instructeurs qui donnent maintenant de sa formation en France, en Belgique, en Allemagne, en Espagne ainsi que dans quelques autres pays.

Kayo Yasuhara

Kayo Yasuhara a étudiée le théâtre à l’Université Tamagawa à Tokyo, Japon, le Kyogen Izumi-ryu et le Noguchii taiso (un style de gymnastique japonais) avec Mr. Ishizuka, ainsi que la danse Kabuki avec Isaburo Haayagi. Elle a reçu son baccalauréat en arts dramatiques en 1990.

Entre 1990 et 1992, elle performa dans les théâtres au Japon, ainsi que dans des programmes télévisés, des émissions humoristiques et dans l’opéra. Depuis 1996, elle performe les styles de danses japonaises Kabuki (qu’elle chorégraphe elle-même) et a chanté à plusieurs reprises à Montréal et autour de la province de Québec à différents événements culturels japonais. En 2000, elle a rejoint le groupe de percussion (taiko) japonaise à Montréal « Arashi Daiko », ainsi que de prendre des cours avec Mr. Ivon Claude du studio Orphee de Montréal. Lors de l’été 2006, elle a voyagé au Japon pour prendre des cours en danses folkloriques japonais avec Mr. Shohei Kikuchi, président de l’organisation de danses japonaises « Manyoshi » dans la préfecture d’Akita dans le nord du Japon. Elle rejoint en 2006 « Matsu Take Ensemble » auquel elle danse et joue le taiko.

Kyowa

Kyowa est une maison d’édition permettant la publication de mangas dessinés pour et par des québécois. Les nombreux artistes à son bord se démarquent par leurs projets de bandes dessinées tout à fait originales qui sont offertes depuis près de 3 ans. L’apparition de la première revue s’est effectuée pour Otakuthon en 2009, et nous voilà de retour cette année avec la suite!


Invités musicaux

HOSHI★FURU   Page Facebook

HOSHI★FURU

HOSHI★FURU est un groupe de rock originaire de Toronto (Ontario, Canada) qui a grandement été influencé par la musique pop et rock japonaise. Formés en 2008, les membres du groupe étaient constitués de la chanteuse Maria, du guitariste Nan, du bassiste Roma, du pianiste Kayla et du batteur Peter. Une bonne partie de cette année aura été peu mouvementée, excepté une performance au Northern Anime Festival d’Oshawa en Ontario. Éventuellement, Kayla, Peter et Roma quitteront la formation et HOSHI★FURU sera alors un duo.

En 2009, le duo a mis en vente un démo intitulé First Demo CD et recrutera à nouveau Roma comme guitariste cette fois et aussi Umar à la batterie. Pour ce qui est du bassiste, le groupe a fait affaire avec des membres de soutien lors des concerts, tandis que Nan s’occupait des enregistrements. Les concerts notables de cette année se sont déroulés au Dotcon de Mississauga en Ontario et le Night It Up! de Markham toujours en Ontario.

En 2010, Roma et Umar ont quitté le groupe, laissant une fois de plus HOSHI★FURU sous la forme d’un duo. Celui-ci sera en mesure de produire un démo nommé Sono Hibi Deshita ayant comme artiste invité l’ex-membre Peter jouant le solo de guitare.

En 2011, le duo produit deux autres démos, Ne et Yorokobi Jinsei, au début de l’année et sera inactif jusqu’au mois de novembre où ils feront un retentissant retour lors de la convention N2U d’Ottawa en Ontario.

Fireflies

Fireflies

Quatre filles talentueuses vous offrent un spectacle de chant gratuit sur le thème des animes. Cette performance haute en couleurs durera environ 30 minutes. Venez en grand nombre !

Le groupe est composé des deux gagnantes de G-idol 2011 et 2012, soit Clara Michaud et Moegan. Il y a aussi Mink, une des gagnantes du concours Jump Start Idol 2011, et leur amie Vilma Avila.